Accueil - Contact

blogButton

Blog

Elargissement de la listes d'actes des aides soignantes ....

2018-12-20 15:55

Maggie De Block  est en passe de promulguer un Arrêté Royal qui met à mal la qualité des soins ….

La Ministre de la Santé, Maggie De Block,  veut faire  publier un AR qui met à mal la qualité des soins, la sécurité des patients, des aides soignants et des infirmières qui confient ces activités.

De quoi s’agit-il ?

La Ministre souhaite établir un élargissement de la liste des activités infirmières pouvant être déléguées aux aides soignantes.

Cet élargissement n’est pas en soi un problème.

Ce qui pose problème, c’est le choix de certains actes et, surtout le nombre d’heures de formation qui reste identique.

Les actes posant problème :

  • Administration de médicaments, à l’exclusion des substances stupéfiantes, préparés par un infirmier ou un pharmacien, par les voies d’administration suivantes :
  • Orale (y compris l’inhalation)
  • Rectale
  • Gouttes ophtalmiques
  • Gouttes auriculaires
  • Percutané, et
  • Sous-cutanée : uniquement pour l’injection  SC d’héparine fractionnée.
  • Alimentation et hydratation par voie orale et par sonde de gastrostomie ou de jéjunostomie.

Les heures de formation :

Pour les futurs aides soignants (après le 01/09/2019) la formation de base actuelle devrait comporter au moins 150 heures relatives à l’exécution de ces activités sans augmenter le nombre d’heures de formation. Or, les enseignants de cette filière témoignent déjà actuellement que la formation de base, ne suffit pas pour enseigner les compétences requises.

N’oublions pas que cette délégation reste sous la responsabilité de l’infirmière.

Notre profession souhaite une formation  d’aides soignants adéquate, un nouveau titre ainsi que des barèmes adaptés.

Ce sont là, les conditions pour une collaboration étroite et utile pour chaque profession et pour la qualité des soins donnés aux patients.

Voici la lettre envoyée par l'Union Générale des Infirmières de Belgique (UGIB) goo.gl/fbM3kW

Soyons vigilants, même un gouvernement en  affaires courantes peut soumettre un AR à la signature du Roi ….

Claude  Mercenier 
Responsable INFI-SERVICES sprl
Infirmière Bachelière
Master en Santé Publique Sciences Infirmières

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire